Présentation

Le safran est une épice rare surtout quand elle est de bonne qualité. Les légendes et son utilisation universelle (cuisine, teinture, médicinale …..) en ont fait l’épice la plus prisée au monde, mais également la plus falsifiée depuis la nuit des temps. Il est produit dans de nombreux pays du monde à des altitudes, avec des terres et des techniques différentes.

Son nom botanique est «crocus sativus linnaeus» qui vient du grec «krokos» signifiant filament, en référence aux stigmates.

L’appellation «safran» trouve son origine dans le  mot latin «safranum» qui est aussi l’ancêtre de «zafferano» en italien et en «espagnol «azafran». La traduction littéraire fait référence à la couleur jaune que l’on obtient par teinture avec le safran.«Safranum» vient de l’arabo-perse «aSfar» qui signifie jaune également via la patronymie avec le mot «za faran». Cependant l’origine du mot laisse à penser que le premier mot était perse, «zarparan» signifiant plume ou stigmate.

Hors du temps et des cours du marché le safran ne voit pas sa valeur bouger, et ceci depuis la haute antiquité. Dans les légendes le safran est considéré comme un don des dieux. Il ne supporte que la main de l’homme: tous les travaux de safranier se font exclusivement à la main (plantation, entretien, cueillette, émondage, séchage, conditionnement, arrachage des bulbes, tri…). Pour vous donner une idée du labeur il faut 150 000 à 200 000 fleurs pour obtenir 1kg de safran sec. Seuls les pistils seront récupérés et séchés pour faire le safran. Il est appelé «or rouge» car c’est l’article culinaire le plus cher au monde, sa valeur est 10 fois supérieure à celle du caviar ou 100 fois celle de la truffe. Le safran français varie entre 30 et 40 euros le gramme, soit environ 30 000 € le kg selon la qualité et le type de conditionnement. Certains pensent que le safran français est extrêmement cher comparé au safran étranger. Pour comprendre, faites la comparaison avec des diamants de puretés, de qualités et de tailles différentes: il en résultera des prix bien différents. Le terroir et le savoir-faire français permettent depuis très longtemps de produire un safran de très haute qualité bien supérieur aux autres safrans du monde.